Recherche


Depuis les travaux pionniers réalisés au Canada dans les années 70, les connaissances techniques sur le BRF sont venues s’enrichir de près de quatre décennies de recherche scientifique dans ce domaine. Cette rubrique se propose de vous faire découvrir certains des travaux ayant contribué à la compréhension actuelle des processus à l’œuvre dans la technique du BRF.

Un groupe en particulier est apparu comme moteur durant cette période : le Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux (GCBR), basé au Canada, dont plusieurs études seront présentées dans ces pages. D’autres équipes de recherches ont aussi produit des travaux remarquables dans des contextes géographiques différents (Ukraine, Afrique de l'Ouest notamment). Enfin, plus près de nous, de nouvelles recherches ont été entreprises, par exemple en maraîchage ou en arboriculture ou encore pour le renforcement des talus routiers et autoroutiers.

Groupe de coordination

Sous-ministre adjoint au ministère des Terres et Forêts du Québec, Edgar Guay découvre les effets bénéfiques pour les plantes de déchets de branches repandus sur le sol. C'est le professeur de sciences forestières, Gilles Lemieux, de l'Université Laval qui se penche sur cette découverte empirique et définit le nom de bois raméal fragmenté. Le Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux est lancé.