Pièce maîtresse


Une pièce maîtresse du puzzle

Les Jardins de Terran sont des jardins ethnobotaniques et écologiques à la redécouverte des plantes compagnes de l’homme, en Haute-Garonne.

Le BRF est utilisé depuis longtemps dans ces jardins, de manière expérimentale tout d’abord par Bernard Bertrand puis de façon plus régulière au fil des années.

Agathe s’occupe des jardins depuis une année : « l’an dernier nous avons broyé ce que nous avons taillé et nous l’avons épandu sur une petite parcelle du potager. L’idée est aussi que nous voulons tout trouver sur place et utiliser nos ressources en priorité. Ce n’était pas idéal parce que c’était au printemps. Une culture de petits pois a poussé sur cette parcelle, et, en ce début d’année, j’ai des choux magnifiques ! Début février nous avons épandu du BRF sur une partie du potager, là où nous mettrons les tomates cette année. »

Bernard Bertrand utilise le BRF dans son jardin depuis 2006, soit en couverture de 10 cm, sur les petits fruits par exemple, soit en apport nourricier de 1 à 2 cm. « Il est important d’apporter le BRF en octobre ou au plus tard en novembre, pour que les champignons entrent en action en hiver, ce qui limite les risques de stress nutritionnel. Il ne faut pas hésiter à renouveler les apports tous les ans, quand on en met 1 ou 2 cm seulement. Pour moi le BRF est une pièce très importante du puzzle d’un jardin vivant, abritant une grande biodiversité : chez moi le sol est couvert en quasi permanence, par des engrais verts ou des plantes spontanées. J’ai ainsi pu obtenir un très bon sol avec un sol médiocre au départ. »

Les Jardins de Terran sont ouverts au public dès le printemps.

Bernard Bertrand est aussi l'initiateur des Éditions de Terran qui sont un partenaire reconnu de l'édition nationale spécialisée "Nature et Environnement".



Griffage de surface


Griffage du BRF en surface pour incorporation

Griffer le BRF en surface permet de l'aérer et de recréer du contact terre bois favorable au développement fongique.