BRF et captage d'eau


Dans le cadre de l’appel à projet de développement durable lancé par la région Rhône-Alpes en 2007, un projet d’expérimentation du BRF sur les zones de captage retient l’attention des élus et du jury. Le projet est désigné comme lauréat et l’association qui le porte reçoit une subvention pour défricher le sujet.

En France, 34000 captages d’eau sont à la disposition des municipalités en vue de fournir l’eau potable aux citoyens. Le monde de l’eau est très complexe, les lois et règlements abondent. Les captages sont entourés de zones de protection dans lesquelles les pratiques agricoles sont très encadrées. Les produits chimiques couramment utilisés sont proscrits, par exemple, ce qui est source de contrainte.

Quand le BRF aide les captages d'eauLe bois raméal fragmenté réunit de multiples aspects intéressants qui convergent dans le sens de la protection en amont de la ressource eau :
- une meilleure fixation des nitrates et phosphates résiduels : l’humus stable qui se forme sous l’action de la dynamique BRF favorise le stockage des minéraux solubles ;
- une sécurisation accrue des zones de captage contre les pollutions : la restauration de la vie faunistique et microbienne du sol favorise la meilleure captation des impuretés ;
- un regain de fertilité des sols concernés qui découle des effets à long terme du BRF, notamment la constitution d'humus stable ;
- une réduction de l’irrigation grâce à la gestion durable et très parcimonieuse de l’eau permise par le BRF ;
- la poursuite d’une agriculture sans produit chimique, œuvre de la régie nutritionnelle consécutive au BRF qui permet une croissance des plantes sans stress ;
- des économies durables pour la collectivité qui peut réduire puis suspendre les compensations financières qu’elle attribue habituellement aux agriculteurs concernés.

La mise en œuvre du BRF dans les zones de captage est une action transversale de longue haleine. Elle ne peut démarrer que parce que des gestionnaires de captage souhaitent l’expérimenter. Pour les aider à jauger l’aptitude de leurs captages à se prêter à cette expérience, nous avons élaboré un questionnaire d’évaluation : disponible sur simple demande.